Vingt ans après l'affaire Dutroux, la commission parlementaire fait son grand retour en Belgique dans la foulée des attentats de Bruxelles. Un exercice présenté comme une évidence mais qui comporte plusieurs risques, selon Pierre Havaux du Vif/L'Express.