La SNCB va un peu mieux. Malgré une baisse des subsides, ses comptes s'améliorent. En 2017, elle est même parvenue à réduire sa dette, tout en accueillant plus de passagers.