Les chiffres qui mesurent le fossé entre le nord et le sud du pays démontrent que les politiques menées pour redresser la Wallonie n'ont pas suffi. Au contraire, la Région stagne. Un constat sans appel et qui nécessite une thérapie de choc si la Wallonie veut être prête pour 2024, lorsque la manne de solidarité venue de Flandre commencera à décliner.