Déjà bien présente dans l'univers du PC et des ordinateurs portables, la menace des logiciels anti-pub se répand à présent sur les écrans des smartphones. Si le phénomène touche principalement l'Asie, sa propagation n'en demeure pas moins inquiétante pour les éditeurs de presse en ligne et les annonceurs du Vieux Continent.