L'ère des taux inéluctablement bas semble révolue. Plusieurs banques ont en effet relevé leurs conditions ces dernières semaines sur les crédits hypothécaires, portant notamment les prêts à taux fixe sur 20 ans au-delà de la barre symbolique des 3%. Une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs d'autant que le rendement des taux d'épargne stagne à un plus bas.