PSA a donc officialisé ce lundi l'acquisition pour 1,3 milliard d'euros d'Opel/Vauxhall. Cette opération, la plus importante depuis 20 ans en Europe, crée un nouveau géant, le numéro deux européen, à qui il faudra toutefois donner un second souffle.