Le scandale Publifin jette le malaise au sein du parti socialiste. Il met surtout son président Elio Di Rupo dans une situation délicate, en le contraignant à attaquer de front sa fédération liégeoise.