Peut-on faire confiance aux experts qui aident les instances européennes à écrire les lois ? On est en droit d'en douter. Dernier exemple en date, le Round up, tout juste déclaré non cancérogène par des experts mandatés par la Commission européenne. De quoi faire bondir les experts de la santé. Faut-il y voir là le pouvoir des lobbys ?