Le gouvernement fédéral a validé la semaine dernière 4 zones franches en Wallonie. Il s'agit là de dispositifs qui doivent aider à la reconversion de régions qui ont connu de lourdes restructurations comme Charleroi avec Caterpillar, ou Seraing avec Arcelor Mittal. Un outil qui a mis du temps à se développer en Wallonie.