Il est à la tête du ministère des Finances, Johan Van Overtveldt, ancien rédacteur en chef de Trends. On le présente comme le théoricien néolibéral de la NVA. Flegmatique, dogmatique, l'homme qui avait la gâchette facile quand il était journaliste, est désormais l'objet de nombreuses critiques, au sein même du gouvernement.