Marc Raisière, le patron de Belfius voit déjà sa banque cotée en bourse d'ici un an et demi si son actionnaire, l'Etat belge, ne s'y oppose plus. Un scénario qui devient de plus en plus probable maintenant que le gouvernement s'y montre favorable.