Après la crise du Coronavirus, le secteur du prêt à porter est en grande difficultés. Selon la fédération du commerce et des services Comeos le manque à gagner pour les chaînes d'habillement s'élève à 1,2 milliard d'euros.