Agoria est optimiste pour l'année 2016. Le secteur de l'industrie technologique devrait enregistrer 2% de croissance, mais pas de quoi se reposer sur ses lauriers. Si le handicap salarial de la Belgique a reculé, son handicap fiscal serait, lui, en train de se creuser.