D'après l'Echo et De Tijd, les entreprises ont jusqu'à présent remboursé près de 350 millions d'euros de réduction d'impôts. Des réductions qui leur avait été accordées par l'État belge, mais jugées illégales par la Commission européenne.