Après une pause dans la mobilité pendant la crise, 4 travailleurs belges sur 10 envisagent de changer d'emploi ou de secteur d'activité dans l'année. Un signe de retour de la confiance dans l'économie, mais également de changement de mentalité. Une écrasante majorité de gens n'ayant pas eu accès au télétravail souhaitent désormais pouvoir en bénéficier.