Une pétition signée par 500 000 personnes a été déposée ce vendredi à l'AFCN, l'Agence fédérale du contrôle nucléaire pour réclamer la fermeture immédiate de Thiange 2 et Doel 3. Pour les signataires belges, néerlandais et allemands, il y a manquement à la sécurité.