Il y a 5 candidats : les trois opérateurs télécoms historiques, Proximus, Orange et Telenet ainsi que deux plus petites sociétés. Une concurrence importante qui pourrait rapporter gros à l'État.