La néerlandaise Rabobank écope de 774 millions d'euros d'amende pour son implication dans le scandale du Libor et de l'Euribor. Conséquence: le CEO démissionne et s'excuse publiquement sur Internet.