La Commission et la Banque européenne d'investissement vont mobiliser un milliard d'euros en faveur des jeunes agriculteurs. Ce montant, qui sera octroyé sous forme de prêts, devrait à terme être doublé grâce à des fonds provenant des banques privées.