Jad, jeune homosexuel à Damas, est moins harcelé qu'avant par le régime, plus occupé à combattre rebelles et militants, mais il est horrifié par le sort que réservent les jihadistes dans les territoires qu'ils contrôlent.