Dans la bande de Gaza, sous blocus israélien et égyptien, on a rarement de l'électricité. Mais on a de l'humour. De l'humour noir.