A Donetsk, en état de siège depuis plusieurs semaines, la situation médicale et hospitalière se dégrade en raison des bombardements, et des difficultés de livraisons des médicaments. L'hôpital numéro 3, dans le centre de la ville, a même connu une situation critique due au manque d'insuline pour les patients diabétiques.