L'Allemagne, qui fait face à un afflux massif de demandeurs d'asile, connaît depuis le début de l'année une explosion des attaques contre les foyers de réfugiés, la plupart imputées à l'extrême-droite.