Ils peignent les décombres, recouvrent les murs encore debout de leurs messages en couleurs: à Gaza, sous blocus depuis huit ans et récemment ravagée par trois guerres, le graffiti est devenu un moyen d'expression et de lutte pour les jeunes.