Contraint de quitter l'école, Moustafa, un jeune palestinien de la bande de Gaza, passe ses journées à récolter des débris dans les maisons détruites par les guerres avec Israël et les revend contre une poignée de shekels. A Gaza, le travail des enfants a considérablement augmenté depuis dix ans.