A Hong Kong, ancienne colonie britannique, l'accent de la couronne n'a plus la cote : par pur snobisme ou pour entrer dans les prestigieuses universités américaines, les enfants de bonne famille apprennent à parler comme Barack Obama ou Lady Gaga.