Les cahutes de bric et de broc perchées sur des toits d'immeubles à Hong Kong abritent depuis des décennies les habitants les plus pauvres du territoire, où les prix de l'immobilier atteignent des sommets. Mais le gouvernement veut les démanteler.