AB Inbev a vendu un peu plus de bières ce troisième trimestre par rapport à l'an dernier. Le groupe a aussi revu sa politique de dividendes. Elle le divise en deux tout simplement. L'argent doit servir au désendettement.