Voici AB InBev qui relance l'opération. Pour cette seconde tentative d'IPO d'une part minoritaire de sa filiale asiatique, le brasseur espère séduire les investisseurs et lever entre 4 et 5 milliards d'euros.