A Aberdeen, capitale proclamée du pétrole en Europe, rien ne semble pouvoir ébranler l'optimisme de ses habitants. Pourtant la dégringolade massive des prix du pétrole ces six derniers mois a de quoi inquiéter la ville construite presque exclusivement sur l'exploitation de l'or noir.