Un accord a été trouvé au terme de 12 ans de procédure entre l'assureur Ageas d'une part et Maitre Modrikamen et ses clients, des actionnaires s'estimant lésés. En 2018, 290 000 actionnaires de l'assureur anciennement Fortis Holding n'avait pas souscrit à l'accord trouvé pour 1.3 milliards d'Euros. Ils obtiennent aujourd'hui gain de cause pour un montant resté secret.