Moins d'un mois après le G7, et après des années de négociations, 130 pays se sont mis d'accord pour mieux taxer les multinationales. Les grandes entreprises de la planète devront désormais s'acquitter d'un impôt minimum de 15%. Un jour historique pour l'OCDE, qui a piloté ces négociations.