Les dirigeants européens se sont longuement réjouis après l'accord trouvé ce lundi soir pour réformer le système du travail détaché. Un entousiasme très peu partagé par les acteurs concernés.