Les ministres européens des Finances s'engagent à l'échange automatique d'informations sur les accords fiscaux passés entre administrations et entreprises. But: limiter l'évasion fiscale. Il s'agit d'un accord politique qui demande de nombreuses précisions.