La Commission européenne et les Etats-Unis sont arrivés à un accord sur les transferts transatlantiques de données personnelles. Les entreprises ou particuliers européens qui estiment leurs droits bafoués pourront solliciter un système d'arbitrage.