La Grèce et ses créanciers ont trouvé un accord dans la nuit de lundi à mardi. Après un marathon de plus de deux semaines, ils ont pratiquement réglé les derniers détails techniques d'un nouveau plan d'aide de 85 milliards d'euros sur trois ans.