Des pèlerins du monde entier arrivent au Brésil pour les Journées mondiales de la jeunesse. Parmi eux, un groupe d'une centaine de jeunes de Seine Saint-Denis hébergés chez l'habitant à Sao Gonçalo, dans la banlieue de Rio de Janeiro. L'occasion pour les Français de découvrir une pratique différence de la religion, moins de l'ordre du privé et beaucoup plus extravertie.