L'Allemand Thyssenkrupp et l'Indien Tata vont fusionnent leurs activités sidérurgiques en Europe. Les deux groupes entendent finaliser leur coentreprise en 2018. L'opération prévoit la suppression de 4.000 postes de travail dans la production et l'administration.