Entre septembre 2019 et août 2020, plus de 25 000 actes notariés ont été signés par vidéoconférence. Un phénomène que le coronavirus a même amplifié et rendu populaire auprès des citoyens belges et que la Fédération des notaires, la Fednot, encourage.