Après 13 ans de guerre et des centaines de milliards de dollars engloutis, l'opinion et une partie des élus américains ne croient plus à une issue positive en Afghanistan.. Et à la veille de l'élection présidentielle, la lassitude qui a gagné Washington risque de remettre en cause à plus ou moins long terme le financement d'un pays vivant sous perfusion.