Son slogan est "la voix des sans voix" mais, après 42 ans d'existence, le prestigieux quotidien libanais As-Safir risque se retrouver muet, triste illustration de la crise sans précédent des médias du pays.