La Commission européenne a infligé des amendes d'un montant total record de 1,71 milliards d'euros à plusieurs banques européennes et américaines ayant manipulé des taux d'intérêts interbancaires.