Après la Croatie, c'est au tour de l'Allemagne de prendre la présidence tournante de l'Union européenne pour les six prochains mois. Avec la pandémie de coronavirus et la crise économique qui en découle, la présidence allemande ne s'annonce pas de tout repos.