Après huit ans à la tête de la première économie européenne, la chancelière allemande Angela Merkel, en route pour la conquête d'un troisième mandat, est devenue "la femme la plus puissante du monde", mais aussi l'un des dirigeants européens les plus décriés.