Gerald Abila a créé son association, Barefoot Law (Justice aux pieds nus), en 2013. Au départ, l'avocat, aujourd'hui âgé de 32 ans, donnait, seul, des conseils via les réseaux sociaux et Skype à partir de son smartphone. Il aide aujourd'hui des milliers d'Ougandais.