Apple a franchi lundi le seuil symbolique des 3.000 milliards de dollars de capitalisation, une première dans l'histoire boursière, qui témoigne du succès d'un groupe dont la valeur a quasiment décuplé depuis le départ de l'emblématique Steve Jobs.