Plus de trois mois après que la Commission européenne lui a réclamé 13 milliard d'euros pour des avantages fiscaux perçus en Irlande, Apple contre-attaque, avec le soutien de Dublin.