Ce n'était pas arrivé depuis le lancement de l'iphone en 2007, Apple a vu ses ventes de smartphones reculer au cours des trois premiers mois de l'année. l'entreprise n'en reste pas moins solide financièrement mais l'annonce de ces résultats a déçu les marchés.