Apple propose un compromis aux autorités américaines. Le géant de l'informatique souhaite que la justice cesse de lui demander de débloquer l'iPhone d'un auteur de l'attentat de San Bernardino. A cette condition, Apple se dit prêt à soutenir la création d'un groupe d'experts sur le décryptage.