Cent milliards, c'est en dollars ce qu'Apple, va débourser pour racheter ses propres actions. Un gigantesque plan de rachat qui intervient après l'annonce de chiffres meilleurs que prévu au deuxième trimestre, le bénéfice net de la pomme ayant progressé de 25% et le chiffre d'affaires de 15% à 61 milliards de dollars.